Imprimer

C'est en 1982 qu'un jeune jésuite italien, Paolo Dall'Oglio, découvre un monastère en ruines aux portes du désert syrien à 80 kilomètres au nord de Damas. Il s'agit de Mar Moussa el Habashi, Saint-Moïse l'Abyssin, un monastère qui date du 6e siècle.

Paolo

Le Père Paolo tombe amoureux de ce site. Il commence à restaurer les bâtiments avec l'aide de l'Eglise locale, de l'Etat et de volontaires. Il fonde également une nouvelle communauté monastique, oecuménique et mixte, de rite syriaque catholique.